Un humoriste qu’on adore : c’est Marquet dans l’article !

Thierry Marquet vous ne le connaissez pas encore, mais c’est le genre de mec qui fait marrer naturellement. Mais dans la vie de tous les jours aussi ? Oui oui, tout le temps, puisque je vous le dis !

Alors bon, comme il est drôle, Thierry fait des spectacles. Pas le genre de spectacles où vous vous ennuyez sur une chaise en bâillant. Où vous pensez pouvoir faire la sieste. Où vous vous évadez dans vos rêves les plus profonds et vous refaites votre monde (genre « si je gagne au loto… »).. Non non, pas ce genre là. Plutôt le genre de spectacle hyper fun où vous ne voyez pas le temps passer. Déjà, il parle de politique et d’idéologies (même pas peur) et dénonce les vicissitudes actuelles. Son humour grinçant nous transporte, alors forcément, on a envie de tout écouter. Alors c’est vrai aussi, on adore rire. Mais là, c’est un vrai bonheur. Surtout quand on pense que ça parle des autres… Alors que ça parle de nous !

Son énergie communicative et sa belle répartie nous entraînent dans un univers pourvu d’intelligence corrosive. Mentaliste (métier d’avenir à fort potentiel), il est aussi covoitureur (t’as un peu raté la sortie d’autoroute là… Forcément ça rallonge). Fan de Patriiiiiiick (qui a le droit ? Pas lui…), il nous initie aussi à la cigarette électronique (à quand l’eau et le thé dans la même gamme ? Pour vap’eau’thé encore plus tiens).

Un dynamisme débordant et farouche qui nous fait passer un excellent moment (plus d’excellents mots qu’il ne ment, d’ailleurs…). Bref, vous voilà prévenus ! Ou presque car, le saviez-vous ? Diffusé dans les nouveaux talents du rire sur Rire&Chansons, appelé pour faire les premières parties de Jeff Panacloc, les chevaliers du fiel ou encore Michel Boujenah… L’humoriste révélé dans « On a tout essayé » et « On n’ demande qu’à en rire » avec ses 15 passages sur France 2 a raflé de nombreux prix dans les festivals d’humour ces trois dernières années !

Les dates de spectacles, c'est par ici, c'est marquet sur le bouton !

Le Heo d’Hania